Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 septembre 2019 5 27 /09 /septembre /2019 17:09

Après avoir organisé une première journée de roulage sur le circuit de Lohéac il y a deux ans, PAPA 35 a proposé une nouvelle journée cette année à tous les amateurs d'automobile sportive.

Cette session était ouverte à tous, adhérents du club ou pas, selon la formule classique de l'open pitlane, avec un nombre limité de véhicules à tourner ensemble.

Roulage circuit PAPA 35 : les Lotus boys ont répondu présents

Comme souvent, les Lotus et leur cousines, à la fois pistardes et routières, étaient en nombre et représentaient un tiers de l'effectif total. Le reste du plateau allait de la Triumph Spitfire au Funyo en passant par tout ce qui roule, en bon état, bien sûr.

Roulage circuit PAPA 35 : les Lotus boys ont répondu présents

C'est après un petit-déjeuner d'accueil suivi de l'incontournable briefing précédant tout début de session que la piste a été ouverte aux participants. Mais avant de lâcher tout le monde, une séance d'initiation derrière des voitures pilotes a été organisée pour permettre aux néophytes et à ceux qui ne connaissaient pas le circuit d'en découvrir son tracé et les trajectoires recommandées.

A la queue leu-leu...

A la queue leu-leu...

J'ai été sollicité par certains membres du groupe Lotus pour donner mon sentiment sur le comportement de leur auto et/ou donner des conseils sur leur pilotage. Il s'est vérifié une fois de plus que les jeunes apprennent plus vite dans tous les domaines que leurs aînés. J'en veux pour preuve le cas du jeune Nicolas à qui j'avais apporté mon expérience il y  a quelques mois, et pour qui les marges de progression étaient importantes. Il m'a bluffé lors de cette session, aussi bien dans l'efficacité de ses freinages que dans la maîtrise des trajectoires. Il est probable que l'élève dépassera le maître d'ici peu, pour le père c'est déjà fait !…

Roulage circuit PAPA 35 : les Lotus boys ont répondu présents

Cette journée m'a encore apporté la preuve de l'agilité extraordinaire de l'Elise sur un parcours sinueux. De plus, la souplesse du Rover K 120 permet d'enrouler des virages serrés à bas régime. Si bien qu'à Lohéac, je ne change que deux fois de rapport sur un tour. Je passe de la troisième à la quatrième  juste avant le droite précédant la ligne droite. Le moteur est alors au régime de 5500 tr/mn correspondant à celui de la puissance maxi, et retombe dans la plage de couple maxi (situé à 3000 tr/mn). Garder la 3ème jusqu'à la sortie du virage n'apporte pas grand-chose sinon de fatiguer le moteur et risquer de perturber l'assiette si l'auto n'est pas parfaitement en ligne.

Roulage circuit PAPA 35 : les Lotus boys ont répondu présents
Roulage circuit PAPA 35 : les Lotus boys ont répondu présents
Roulage circuit PAPA 35 : les Lotus boys ont répondu présents
Roulage circuit PAPA 35 : les Lotus boys ont répondu présents

Dans les conditions décrites la ligne droite profite d'une poussée régulière jusqu'au freinage attaqué au moment où le régime moteur est à nouveau à 5500 tr/mn ce qui correspond à environ 160 km/h au compteur. Avec un rupteur situé à 7000 tr/mn il y a de la marge. Le reste du circuit est intégralement déroulé sur le 3ème rapport si bien qu'un de mes passagers m'a dit avec humour qu'il avait l'impression d'être dans un véhicule à boite auto ! Ne pas avoir à prendre les épingles en seconde évite de louper le changement de vitesse, mais aussi une accélération mal dosée pouvant conduire à un tête à queue. Tout concourt à un pilotage coulé, peu spectaculaire, mais m'apportant la satisfaction d'être "propre" et efficace.

Roulage circuit PAPA 35 : les Lotus boys ont répondu présents
Roulage circuit PAPA 35 : les Lotus boys ont répondu présents
Roulage circuit PAPA 35 : les Lotus boys ont répondu présents
Roulage circuit PAPA 35 : les Lotus boys ont répondu présents
Roulage circuit PAPA 35 : les Lotus boys ont répondu présents
Roulage circuit PAPA 35 : les Lotus boys ont répondu présents

Débutants comme pilotes confirmés ont ainsi passé une excellente journée par temps sec et nombreux seront ceux prêts à resigner si PAPA 35 réussit à mettre sur pied une édition 2020.

il est utile de contrôler fréquemment la température et la pression des pneus

il est utile de contrôler fréquemment la température et la pression des pneus

Crédit photos : Samuel V et Jean-Pierre P

Partager cet article
Repost0

commentaires