Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 octobre 2020 5 02 /10 /octobre /2020 11:28

Après 11 années de vrai bonheur à son volant, j'ai décidé de me séparer de mon Elise.

Adieu ma Belle

Par lassitude ? Impossible ! Encore récemment elle arrivait à m'épater par son agilité extraordinaire, son niveau de performance incroyable, les sensations qu'elle procure.

A cause de l'âge ? Oui, mais pas le sien. Pensez, elle a 20 ans, bichonnée et améliorée sans cesse, elle est dans un état de fraîcheur impeccable. En fait il s'agit de mon âge à qui il faut rajouter un demi-siècle pour faire le compte. Et comme d'autres septuagénaires, je côtoie de plus en plus les douleurs articulaires, musculaires, rhumatismales, arthrosiques et tout le tintouin… 

Adieu ma Belle

Monter, ou plutôt descendre dans l'auto, et surtout s'en extraire demande des efforts de plus en plus pénibles. Les virées de week-end avec les copains sur des distances de plus de 600 km parfois, conduisent à consulter l'ostéopathe le lundi. Si la passion est intacte, la raison a finalement pris le pas pour m'inciter à tourner la page.

Adieu ma Belle

La nostalgie n'aura pas de prise après cette séparation. J'ai trop pris mon pied avec la création des dignes successeurs du génial Anthony Colin Bruce Chapman pour ne garder que les bons souvenirs accumulés au fil des ans.

Adieu ma BelleAdieu ma Belle

J'estime avoir eu beaucoup de chance de découvrir l'Elise en 2009 par un pur hasard. C'est le moment de remercier "Mimiche" qui, "à l'insu de son plein gré", m'a mis en situation de participer à une sortie à but altruiste, en compagnie de passionnés d'automobile sportive. J'y ai fait la connaissance de l'Elise et d'un propriétaire, Philippe Thierry, qui m'a invité à poser mes fesses dans l'auto. J'ai eu l'impression de m'installer au volant de mon kart 125 avec plus de 25 années en arrière. Le coup de foudre et les explications fournies de Philippe m'ont convaincu qu'il me fallait cette auto au rapport Performances/prix qui semblait inégalable, sans parler de sa ligne néo-rétro qui me rappelait ma passion révélée dans les années 60. Elle me rappelait l'épopée des 330 P4, GT 40 et les exploits de mon idole de toujours, l'exceptionnel Jim Clark et sa Lotus 25.

Découverte de l'Elise, arrivée la veille d'Angleterre en compagnie de Jean-Michel, aussi enthousiaste que moi

Découverte de l'Elise, arrivée la veille d'Angleterre en compagnie de Jean-Michel, aussi enthousiaste que moi

Mon deuxième coup de chance est d'avoir trouvé auprès de British Pistons une auto sélectionnée par leurs soins. Si je n'étais à priori pas emballé par le modèle proposé dont les rares photos trouvées au préalable ne la valorisaient pas, lorsque je suis allé la voir, je n'étais pas encore garé qu'à sa vue je savais que j'allais partir avec !

Les Lotus ont un instinct grégaire qui les pousse à se rassembler pour souvent se déplacer en groupeLes Lotus ont un instinct grégaire qui les pousse à se rassembler pour souvent se déplacer en groupe
Les Lotus ont un instinct grégaire qui les pousse à se rassembler pour souvent se déplacer en groupe

Les Lotus ont un instinct grégaire qui les pousse à se rassembler pour souvent se déplacer en groupe

Au chapitre des remerciements je ne citerai pas toutes les relations amicales que j'ai pu nouer par l'intermédiaire de l'Elise, et notamment avec l'Amicale des Lotussiens de l'Ouest animée par les "Frèrots", ainsi que le grand club PAPA 35. Il y aurait trop de monde à nommer.

Les sorties avec ALO permettent de découvrir beaucoup de sites touristiques de l'Ouest, et notamment les châteaux où les Lotus sont toujours les bienvenues
Les sorties avec ALO permettent de découvrir beaucoup de sites touristiques de l'Ouest, et notamment les châteaux où les Lotus sont toujours les bienvenuesLes sorties avec ALO permettent de découvrir beaucoup de sites touristiques de l'Ouest, et notamment les châteaux où les Lotus sont toujours les bienvenues

Les sorties avec ALO permettent de découvrir beaucoup de sites touristiques de l'Ouest, et notamment les châteaux où les Lotus sont toujours les bienvenues

Du fait que cette auto suscite facilement l'empathie, j'ai aussi souvent été interrogé par des passants sur son identité peu connue du grand public. J'ai même été plusieurs fois arrêté par des gendarmes en patrouille, pour voir et savoir…

La communauté des lotussiens est diverse mais unie par une passion communeLa communauté des lotussiens est diverse mais unie par une passion commune

La communauté des lotussiens est diverse mais unie par une passion commune

J'attribue une mention particulière à Samuel, qui m'a vendu l'auto, l'a entretenue avec compétence et rigueur, puis m'a trouvé son nouveau propriétaire. A toutes les étapes, la confiance réciproque a évolué en une véritable estime mutuelle.  

L'Elise peut se transformer en voiture de salon, au point de lui dérouler le tapis rouge !L'Elise peut se transformer en voiture de salon, au point de lui dérouler le tapis rouge !

L'Elise peut se transformer en voiture de salon, au point de lui dérouler le tapis rouge !

Et puis toute cette belle histoire n'aurait pu s'envisager sans le soutien indéfectible de mon épouse. Elle m'a supporté dans tous les sens du terme lorsque j'ai pratiqué le karting de compétition pendant une dizaine d'années. J'ai d'ailleurs raccroché contre son avis, mais il y  avait d'autres priorités !

Elle m'a encouragé pour l'achat de l'Elise et elle m'a plutôt freiné dans ma décision finale de la vendre.

Adieu ma Belle

Elle s'est rangée à mes arguments et souscrit avec entrain à mon projet d'acquisition d'une nouvelle auto, plus facile d'accès, plus confortable, mais bien sûr moins radicale.

Car pour retrouver les sensations procurées par une Elise, il faut en racheter une !

Non, la prochaine sera une voiture de sport et non une pure sportive. Elle n'aura toujours pas de turbo ni d'hybridation. Elle aura des bretelles électroniques en partie déconnectables et ne sera pas trop lourde, car rien ne vaut la légèreté comme me l'a maintes fois démontré l'Elise.

Mon "ex" va bientôt aller découvrir une autre région et d'autres routes à Elise. Je souhaite à son nouveau propriétaire de savourer au fil du temps les plaisirs offerts par cette auto extrêmement attachante. Je sais qu'elle sera entre de bonnes mains.

Bonne route à eux deux

Tiens donc ! Le volant a changé de place, ainsi que d'autres "bricoles". Pour un nouveau départ et découvrir les routes du Jura

Tiens donc ! Le volant a changé de place, ainsi que d'autres "bricoles". Pour un nouveau départ et découvrir les routes du Jura

Crédit photos :

Julien Froc (photographe talentueux)

Samuel (car il n'est pas que bon mécano…)

JPB et quelques autres

Partager cet article
Repost0

commentaires

Benoît 05/11/2020 12:47

Merci pour les posts qui sont tous très intéressants

Jean-Pierre 16/10/2020 09:03

Nous sommes très honorés par cette marque d'estime. Et en ce qui concerne les Lotus, elles aussi vont être de plus en plus bridées... Longue vie à ALO !

PASCAL KROL 14/10/2020 20:37

Un peu de tristesse dans la lecture de cet article, la raison l'emporte sur la passion!!! Vous serez toujours les bien venu chez ALO, meme avec une voiture bridee.....